Skip to content →

The Amazing Spiderman le film de Sony

Dès les premières bande-annonces, The Amazing Spiderman m’a laissé perplexe. A t-il réussi à me faire oublier les anciens films de Raimi, loin d’être des chef-d’oeuvre mais ayant marqués ma jeunesse, ou ai-je été déçu ? Réponse B !

Notre critique de The Amazing Spiderman

Le scénario reprend dans les grandes lignes celui d’Ultimate Spiderman, série de comics repartant à 0 et censée relancer Marvel, en chute libre depuis la fin des 90′s. Et inutile d’y aller par quatre chemins : il est raté, et pas qu’un peu !  On a droit à un Peter Parker trop cliché, faisant du skate, un écouteur dans une oreille, qui se rebelle, et qui en oublie son identité secrète. De plus le film est beaucoup trop long, s’attardant sur les relations chamallows entre les personnages, assez creux et clichés, et on a même droit à une Tante May ayant la cinquantaine. Le méchant qui-ne-l’est-pas-vraiment-mais-en-fait-si-mais-qui-a-bon-fond-sans-trop-en-avoir est certes bien fait techniquement mais esthétiquement à côté de la plaque (d’égout), Oncle Ben ne dit même pas qu’”un grand pouvoir implique de grandes responsabilités”, les héros sont des génies à un tel point qu’un ado imbu trouve une formule en 3 essais alors que des scientifiques bossent dessus depuis des années (mais bon il l’a trouvé dans un carnet de son père, alors tout s’explique !), certains dialogues sont pires que ceux gnan-gnan des premiers volets, avec des phrases à pleurer de rire (fou rire garantis, demandez à Cariboull), rajoutez des incohérences et vous avez une cuvée 2012 d’un Spiderman commercial.

Mais tout n’est pas à jeter, rassurez-vous ! Les quelques scènes d’actions sont réussies, mais malheureusement trop rares. La scène sur le pont et celle du lycée sont sympas, le final un peu moins, trop American Teenager…Comme le film. Ensuite le costume de Spidey a changé, passant du rouge et bleu sobre à un un peu plus classe, avec des lunettes à la place du plexiglas et des lances-toiles flashies, et l’humour est toujours présent, mais sans grandes surprises, tout comme le patriotisme typiquement américain. La musique m’a par contre elle aussi déçu, sans grand thème reconnaissable dès les premières notes, contrairement à celle d’il y a 10ans … Nous garderons  la mise en scène de Marc Webb, proposant quelques bon plans, et le jeu de quelques acteurs tout juste bons.

Un film sans grande prétention

Bref je ne m’y attarderais pas : heureusement que le ridicule ne tue pas, la trilogie-reboot aurait été enterrée sans avoir d’autre chance … J’attend le 2eme volet pour voir si le niveau montera, et oubli cette grande déception ! Si vous avez 10euros à dépenser ou une place de cinéma, allez-voir l’Age de Glace 4, qui est bien sympa, ou gardez-les pour voir une deuxième fois The Dark Knight Rises ! J-11 …

(Aucune critique sur la 3D, je l’ai vu en “naturel” ^^)

Published in Films

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *