Skip to content →

Halo Combat Evolved Anniversaire

Halo ! Alalalah Halo ! Je suis un très grand fan de cette série (du multi surtout, mais bon passons) et étant donné que je n’ai découvert cette série que sur la 360 je n’ai donc pas pu faire les 2 premiers opus (vous avez le droit de me caillasser). Ce fût donc avec joie que j’ai appris que pour l’occasion de 10 ans de la série on aurait le droit à un remake HD de Combat Evolved (le tout premier).

Alors ça donne quoi Halo ?

Les remakes c’est la grosse mode en ce moment et tout le monde en sort à tout bout de champ sauf Microsoft pour qui il s’agit du premier. Pour l’occasion on a eu le droit a un remake qui envoie, car plus qu’un simple liftage HD, le jeu a eu le droit à un nouveau moteur graphique. Le jeu est donc bien plus beau, coloré et détaillé, pour un résultat qui bien que loin des ténors du genre (Uncharted, Gears of War) est satisfaisant (surtout pour un remake). Personnellement j’ai trouvé le résultat un peu moins bon que Reach mais meilleur que du Halo 3 malgré quelques textures un peu moches (surtout dans le niveaux très ouverts).

pour mieux qu’on se rende compte des progrès en terme de graphismes, 343i a rajouté une petite feature sympathique, d’une simple pression sur la touche select, on passera à la version originale, et je peux vous dire que ça pique les yeux bien comme il faut ^^.

15Un super Gameplay

Bien entendu, 343i n’a absolument rien touché a la campagne et au gameplay d’Halo CE (ça aurait crié au scandale chez les puristes ^^). La seule nouveauté est l’ajout des terminaux à trouver (ils sont disséminés un peu partout dans les niveaux) qui déclencheront des courts extraits nous en apprenant plus sur le scénario et l’univers d’Halo. Les terminaux sont franchement bien faits et apprennent des trucs assez intéressants. Le multijoueur lui est en fait un nouveau mode pour celui de Reach (aussi disponible en DLC), dans ce mode, le gameplay est plus ou moins le même mis à part que le magnum est ultra cheaté. Le sprint et autres power-up sont supprimés pour donner un gameplay plus fidèle à l’original. Ce contenu additionnel inclut également 6 des meilleurs maps du l’ancien multijoueur de Combat Evolved : Arête, Haut et Court, Pénitence, Solitaire, Tête Brûlée et Beaver Creek. Les maps sont magnifiques et  ça rafraîchit un peu le multi de Reach ce qui n’est pas pour me déplaire.

La Campagne Solo du jeu

Maintenant que j’ai fais le tour des nouveautés, je vais parler de la campagne solo en elle-même. Avant de commencer, il est bon de savoir que la campagne est jouable en coop (écran splitté et online) ce qui est très plaisant.

La jouabilité tout d’abord est très bonne et efficace, malgré les déplacements du Masterchief qui sont à premier abord lourds malgré des sauts de 2 mètres de haut (et j’exagère presque pas ^^), sinon tout répond a doigt et à l’oeil. Les affrontements, eux sont malgré ces déplacements très dynamiques et nerveux, une dynamique accentuée par l’arsenal (qui bien ne comprenant aucune arme nouvelle est très efficace) et par l’intelligence artificiel qui malgré le vieil âge du jeu est encore bonne.

Loin des FPS d’aujourd’hui, on progressera sans la désagréable sensation d’être assisté pour la moindre tâche, ici il n’y a pas d’aides à tout bout de champ, et même si le jeu reste relativement simple on aura l’impression de tout faire tout seul comme un grand.

Le level design est je trouve encore assez remarquable, vous traverserez des niveaux bien différents, ces niveaux sont eux également très ouverts contrairement aux « FPS couloirs » que représente 50 pour cent des FPS d’aujourd’hui. Les véhicules sont eux aussi évidement présent, mais j’ai trouvé que la conduite était vraiment moins bonne que celle de Reach par exemple. La mise en scène à elle aussi un peu vieillit, mais heureusement que le charisme des personnages et de l’univers sauvent les meubles. La chose qui m’a le plus déçu est le fait qu’il n’y a aucune situation épique contre des tonnes d’ennemis ou contre un boss géant (les scarabs d’Halo 3 par exemple) et pendant tout le jeu on aura l’impression de se battre continuellement contre les mêmes ennemis, ce qui est assez dommage…

J’ai donc découvert avec énormément de plaisir la première aventure de Masterchief et Cortana, et je conseil à tous les gamers blasés des FPS d’aujourd’hui qui se suivent et se ressemblent d’essayer ce jeu rafraîchissant car il le mérite ou au moins pour comprendre comment il a pût lancer un véritable phénomène qui dure jusqu’à aujourd’hui.

Note : 16/20

Published in Jeux vidéo

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *