Skip to content →

Notre critique du jeu Halo 4

Halo est certainement la série la plus importante de Microsoft, en effet le géant américain ne serait certainement pas où il est actuellement si il y a maintenant un peu plus de 10 Bungie n’avait pas sorti cette licence. Véritable licence dissociable de l’image de Microsoft, l’heure est au renouveau, car comme vous le savez sûrement, la licence est passée aux mains de 343industries. Le changement est-il finalement bénéfique ?

Le jeu Halo 4 de Microsoft

Comme vous le savez si vous nous lisez régulièrement, je suis un grand fan d’Halo, en effet son background, son scénario et surtout son multijoueur m’ont immédiatement séduites. Et comme tout fan qui se respecte, j’ai attendu Halo 4 avec une grande impatience, certes, mais une impatience mêlée d’appréhension. Et pour cause, 343i étant un studio quasiment inconnu (à mes yeux en tout cas) je doutais, je dois l’avouer de sa capacité à reprendre le flambeau d’une aussi forte belle manière que Bungie. J’avais tort. Car oui Halo 4 est bon, et c’est ce que nous allons voir à travers cette critique.

Cette petite introduction est l’occasion de se (re)familiariser avec l’univers Halo et d’introduire ce que tout triple A actuel possède et que je n’apprécie pas du tout : les scripts et les QTE ! Oui, Halo s’y met aussi, nous donnant l’impression de jouer à du Uncharted lors de certaines séquences. Heureusement, tout ceci n’est présent que lors de courtes séquences assez rares au final (mais énormément frustrante pour l’une d’entre elles). On se retrouve donc dans une nouvelle planète et qui dit nouvelle planète dit nouveaux méchants et donc logiquement nouvelles armes ! Cette nouvelle race se nomme les prométhéens, il y en a bien sûr des petits ne se déplaçant qu’à plusieurs et des gros bien plus costauds (si ça c’est pas de la rime). Tout comme leurs armes, cette nouvelle race à vraiment la classe je trouve (notamment leurs couleurs et effets de décompositions) !

La campagne alterne beaucoup de phases de jeux différentes, que ce soit certaines assez similaires dans leur level design à celles des anciens Halo ou d’autres totalement originales. On a l’occasion d’également admirer beaucoup de paysages différents, surtout que la direction artistique est très réussie, bien que beaucoup plus sombre qu’habituellement. Le gameplay ne surprendra pas les fans de Halo, malgré des nouveautés, nous sommes bel et bien en présence d’un Halo digne de ce nom, il est donc ultra nerveux, facile à prendre en main et super agréable à jouer.

Le scénario lui est assez sombre mais très réussi et il finit en beauté grâce à un final grandiose ! Le tout est orchestré avec panache, l’aventure, aidée par des cinématiques magnifiques, est réellement bien mise en scène, et vous ne verrez pas arriver  l’inéluctable dénouement tellement le tout est prenant. D’ailleurs celui-ci arrive à mes yeux bien trop tôt (après seulement 8h de jeu) ce qui est sûrement le plus gros défaut de cette campagne : sa durée de vie. De plus malgré le changement de studio, le respect du background et de l’univers si profonds de la série est total, ce qui n’est pas si aisé.

Différents modes dans Halo 4

Mais heureusement, la campagne n’est pas le seul mode, car si Halo est devenu si populaire, le multijoueur n’y est certainement pas étranger. On retrouve donc un multi assez complet (même si tous les modes ne sont pas encore arrivés), super nerveux et reprenant la base des anciens Halo, mais rajoutant des nouveautés (qui font d’ailleurs rager les puristes). De plus, le jeu à des serveurs assez stables (pour de la console, on est loin des serveurs dédiés sur PC) et pas mal de nouvelles armes sont présentes. Parmi les nouveautés, on sent quand même que chez 343i ça a regardé ce qui se faisait chez la concurrence, car certaines des nouvelles possibilités offertes ressemblent fortement à ce qui se fait chez COD/BF, et forcément sur du Halo ça déçoit les fans purs et durs. Mais soyez sûrs que si vous accrochez vous en passerez du temps à fragguer des spartans !

Dernier mode, lui aussi jouable en multi, le Spartan Ops. Gratuit si vous êtes détenteurs d’un abonnement Gold, il prolongera la durée de vie du jeu d’une quinzaine d’heures. En effet, un peu à la manière des séries TV, chaque semaine sortira un épisode Spartan Ops, chacun continuant la même histoire et apportant son lot de cinématiques. Une bonne manière de faire prolonger la durée de vie et par la même occasion de faire revenir les détenteurs du jeu toutes les semaines.

 343i a donc reprit avec brio le flambeau laissé par Bungie, certes sans révolutionner la série, mais en la faisant indéniablement avancer. Maintenant on ne peut qu’attendre la suite avec impatience !

Published in Jeux vidéo

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *